Journebian · Passage à Woody

22 juillet 2002

De la place pour /var

J'ai un peu sous-dimensionné la partition de /var ; elle est pleine à 92% :

df -k
Filesystem           1k-blocks      Used Available Use% Mounted on
/dev/sda2                93329     12324     76186  14% /
/dev/sda6              1438920   1052760    313068  77% /usr
/dev/sda7              2585332   1233544   1220460  50% /home
/dev/sdb2               147778        31    140117   0% /tmp
/dev/sdb3               124443    108921      9096  92% /var

Vu la taille de Woody, un débordement en cas de mise à jour est probable. Les notes d'installation indiquent en général plusieurs centaines de méga-octets, quoiqu'en installant depuis un CD-ROM la demande est sans doute moindre. Je vais donc tenter de transférer /var de /dev/sdb3 (131 Mo) à /dev/sdb5 (658 Mo). D'abord formater /dev/sdb5 :

mke2fs -b 1024 -c -v /dev/sdb5
mke2fs 1.18, 11-Nov-1999 for EXT2 FS 0.5b, 95/08/09
Filesystem label=
OS type: Linux
Block size=1024 (log=0)
Fragment size=1024 (log=0)
80896 inodes, 642599 blocks
32129 blocks (5.00%) reserved for the super user
First data block=1
79 block groups
8192 blocks per group, 8192 fragments per group
1024 inodes per group
Superblock backups stored on blocks: 
        8193, 24577, 40961, 57345, 73729, 204801, 221185, 401409

Running command: badblocks -b 1024 -s /dev/sdb5 642599
Checking for bad blocks (read-only test): done                        
Writing inode tables: done                            
Writing superblocks and filesystem accounting information: done

Pour copier les données, je retrouve la commande qui va bien dans un viel échange avec Marc Schaefer : find . -print | cpio -o -H crc | (cd /nouveau/repertoire && cpio -imdu). Quoique je peux aussi utiliser la solution plus simple (mais parfois bugguée selon M Schaefer) sans archive, appelée copy-pass : find . -depth -print0 | cpio --null -pvmd new-dir.

Il ne reste plus qu'à lancer cette commande en mode single user. telinit S ne donne rien de bien, ça bloque XFree86 !

23 juillet 2002

En fait, pour passer en mode single user, il faut donner single comme argument au noyau. Pour ce faire, interrompre le délai d'attente de LILO avec Majuscule puis lancer Linux single (Linux étant le label de mon noyau usuel). Je me lance donc…

Tout a bien marché comme prévu, /var plein à 18%, de ce côté c'est bon. Les 77% de /usr sont peut-être un peu limites, mais il y a toujours la possibilité de déplacer /usr/local.

24 juillet 2002

Les CD sont là

Les 7 CD Debian 3.0 sont arrivés avec moult autocollants et explications ! Je vérifie immédiatement l'intégrité des contenus : find . -type f -print0 | xargs -0 md5sum | sort +1 -0 | md5sum. Pfou, c'est long, 7 CD… mais tout est OK.

25 juillet 2002

Préparation à l'installation

La feuille d'instruction fournie par www.debian.ch me semble donner assez d'instructions. Les Notes de publication de Debian donnent le reste des informations. Il semble qu'un outil appelé Debconf va devenir central à mes prochaines configurations. Et pour remplacer dselect il y aura aptitude. Et il y a un manuel de sécurisation !

Sauvegarde

J'ai déjà dupliqué tout /var donc c'est OK pour /var/lib/dpkg. Je vais ajouter /etc (cp -a /etc /var.old/) et la sortie de dpkg --get-selections \*. dpkg --audit ne signale aucun problème.

Mise à jour des sources de Apt

En gros il s'agit de mettre à jour sources.list. D'abord je commente tout. Ensuite 7 fois apt-cdrom add. Maintenant je suis confronté à un dilemme : utiliser directement Apt ou passer par dselect ? www.debian.ch conseille Apt, la méthode recommandée par Debian passe par dselect. Je trouve sur Google des messages parlant des incohérences des chapitres 3.3 et 3.4 des Notes de publication. Finalement je découvre que les notes anglaises sont plus à jour. Et dselect est clairement conseillé. D'un autre côté, la méthode utilisant apt-get est longuement décrite. Et en plus il y a moyen d'enregistrer ce qui ce passe avec une commande comme script -a ~/upgrade-to-woody.typescript. Vu tous les avis allant dans le sens de apt-get, j'aurai au moins plus de support. Et je n'aime vraiment pas dselect. Après avoir vérifié que la méthode d'accès était bien Apt, il m'a proposé d'écraser sources.list, trop bizarre.

Installation

Avant…

Je relance le système en mode single pour être bien sûr que X Window ne pose pas de problème. J'espère pouvoir éditer la suite sur Woody en moins de temps qu'il m'a fallu pour installer Debian

26 juillet 2002

Après

J'écris ces lignes le lendemain de la mise à jour, ce n'est donc pas si mal allé. Mais pour résumer en un mot : chaotique.

La première mauvaise idée a été de lancer l'installation en mode single. En effet, des anciens réglages comme ceux du serveur X ou des adresses de serveurs NTP n'ont pas été repris automatiquement, et je me suis parfois retrouvé un peu en peine. Bref, j'ai encore du travail pour retrouver une configuration valable.

Un réglage s'est aussi révélé génant : LC_CTYPE=fr_CH. Il m'a causé des centaines de messages d'erreur, heureusement toujours sans gravité, enfin j'espère. En plus il n'est même plus utile à less ou Mozilla. D'ailleurs je le supprime de suite de /etc/bash.bashrc.

Enfin la fameuse commande à enregistrer ce qui s'est passé, script, a non seulement pondu un fichier upgrade-3.0-typescript (compressé .bz2) moyennement lisible, mais en plus suite à un certain incident (j'y reviendrai), elle a rendu l'écho du shell invisible. Très très génant, surtout que vu l'heure, j'ai mis du temps à m'en rendre compte.

Bref, je me suis donc dis que la première commande apt-get install dpkg apt debconf irait vite et bien (étonnament la feuille de www.debian.ch indiquait apt à double). Eh bien non, pas du tout, voici la liste des paquets extra à installer : binutils cpp cpp-2.95 debconf-tiny dialog esound esound-common freeciv g++ g++-2.95 gcc gcc-2.95 gnome-games-locale imlib-base libart2 libaudiofile0 libbonobo2 libbz2-1.0 libc6 libc6-dev libcapplet1 libdb2 libdb2-util libdb3 libdb3-util libdps1 libefs1 libesd0 libfreetype6 libgnorbagtk0 libgtk1.2-common libncurses5 libnewt0 libperl5.6 libpopt0 libreadline4 libstdc++2.10-dev libstdc++2.10-glibc2.2 libzvt2 locales mc-common perl perl-5.005 perl-5.005-base perl-5.005-suid perl-base perl-modules perl-suid slang1 sysvinit whiptail xfree86-common xserver-common xserver-common-v3 xserver-svga zlib1. Au total, ça me donne 40 packages upgraded, 19 newly installed, 79 to remove and 319 not upgraded. Faut pas me demander le rapport avec les 3 outils d'installation dont j'ai besoin…

Alors dans ce tas de paquets, il y a naturellement des informations et des questions. D'abord Binutils m'annonce qu'il ne peut pas lier correctement les anciens noyaux. Sans indication précise de ce qu'est un ancien noyau, c'est pas vraiment complet comme information. J'ai toujours mon 2.2.19 pour ma part.

Ensuite la configuration des locales. Je choisis fr_CH ISO-8859-1 pour génération (pas trop clair ce que c'est, mais bon). La seconde question en revanche m'a laissé perplexe : Many packages in Debian use locales to display text in the correct language for users. The default is C but you can change this if you're not a native English speaker. Note: This will reflect the language for your whole system. If you're running a multi-user system where not all of your users speak the language of your choice, then they will run into difficulties and you might want to leave "C" as the default locale. These choices are based on which locales you have chosen to generate. Which locale should be the default in the system environment?

Je me suis dit, sans doute très naïvement, que le choix par défaut serait le bon, soit Leave alone. Mais en fait, je n'ai aucune idée de ce que j'ai choisi… Enfin, tant que je garde un environnement anglais (question de qualité, hélas) qui me permet d'entrer du français, je suis assez content. D'ailleurs l'entrée de texte dans Emacs fonctionne avec tous les paramètres suisse-romand (surtout les touches mortes), c'est vraiment bien. Sauf la touche Delete qui réagit comme Backspace bien sûr.

Parfois le programme d'installation me demande si je veux remplacer un fichier de configuration que je n'ai pas modifié par un neuf (comme /etc/init.d/umountnfs.sh) C'est assez idiot, il me semblait que des checksums étaient conservées justement pour voir si un fichier de configuration a été modifié et ne pas faire perdre du temps avec ce genre de question. Évidemment il renomme en plus l'ancienne version, ce qui pollue mes répertoires avec des .dpkg-old.

C'est en regardant la différence entre les fichiers que j'ai commis une petite erreur. Pour sortir du programme d'affichage, j'ai essayé Retour, Espace, Ctrl-D puis, au lieu de q, Ctrl-C (un peu fatigué et ennervé je devais être). Ce qui m'a tué dpkg avec le diff. Pas bien.

Je me suis retrouvé dans un mélange d'invites shell et de je ne sais quoi qui me donnait des conseils sur dpkg (E: Sub-process /usr/bin/dpkg exited unexpectedly, puis E: dpkg was interrupted, you must manually run 'dpkg --configure -a' to correct the problem.) Avec par-dessus le marché l'écho de ce que je tapais qui n'apparaissait plus. Le foutoir quoi. Enfin, je relance à l'aveugle un dpkg --configure -a. J'avais interrompu le setup de sysvinit et ça reprend avec dialog. J'ai eu du bol de pouvoir redémarrer. En fait je ne suis pas encore sûr de l'état de mes scripts de démarrage, quoique par la suite la configuration de sysvinit a été reprise.

Et les problèmes ont commencé :

dpkg: dependency problems prevent configuration of perl-modules:
 perl-modules depends on perl (>= 5.6.1-1); however:
  Package perl is not installed.
dpkg: error processing perl-modules (--configure):
 dependency problems - leaving unconfigured
dpkg: dependency problems prevent configuration of locales:
 locales depends on debconf (>= 0.2.26); however:
  Package debconf is not installed.
dpkg: error processing locales (--configure):
 dependency problems - leaving unconfigured

Me voilà bien ennuyé. debconf qui était dans les trois paquets à installer théoriquement au tout début ne l'est toujours pas. Et je dois installer des trucs énormes comme Perl avant ça ! Ça manque de sens.

Je quitte le shell, le script, je récupère l'écho de ce que je tape et je décide de reprendre tout simplement comme au début :

apt-get install apt dpkg debconf
You might want to run `apt-get -f install' to correct these:
Sorry, but the following packages have unmet dependencies:
  debconf: PreDepends: perl-base (>= 5.6.1-4) but 5.004.05-1.1 is to be installed
           Conflicts: debconf-tiny (< 1.0)
  debconf-tiny: Conflicts: debconf
  perl-modules: Depends: perl (>= 5.6.1-1) but it is not going to be installed
E: Unmet dependencies. Try 'apt-get -f install' with no packages (or specify a solution).
apt-get install perl-base
You might want to run `apt-get -f install' to correct these:
Sorry, but the following packages have unmet dependencies:
  locales: Depends: debconf (>= 0.2.26)
  perl-base: Conflicts: perl-5.005-base (< 6) but 5.005.03-7.1 is to be installed
             Conflicts: data-dumper
  perl-modules: Depends: perl (>= 5.6.1-1) but it is not going to be installed
E: Unmet dependencies. Try 'apt-get -f install' with no packages (or specify a solution).
apt-get -f install
The following extra packages will be installed:
  debconf debconf-tiny libperl5.6 perl perl-5.005 perl-5.005-base perl-5.005-suid perl-base perl-suid
The following NEW packages will be installed:
  debconf libperl5.6 perl perl-suid
5 packages upgraded, 4 newly installed, 0 to remove and 333 not upgraded.
2 packages not fully installed or removed.

Finalement j'ai pu repartir. La morale de l'histoire c'est que le logiciel libre a tendance à produire une ergonomie douteuse, contrebalancée in extremis par des fondations heureusement très solides. Ça correspond bien à mon expérience professionnelle. Lorsqu'on doit travailler pour un employeur, on tend plus vers le plus court que le plus solide, qui est beaucoup plus cher, sans commencer à compter les compétences requises.

Les fondations ont d'ailleurs encore subi quelques tremblements de terre.

Unpacking replacement perl-5.005-base ...
/bin/sh: /usr/sbin/dpkg-preconfigure: No such file or directory
E: Sub-process /usr/sbin/dpkg-preconfigure --apt returned an error code (127)
E: Failure running script /usr/sbin/dpkg-preconfigure --apt
apt-get -f install
Correcting dependencies... Done
The following extra packages will be installed:
  apache apache-common autoconf autoconf2.13 console-common console-data debconf dpkg gettext gettext-el libdb3 libexpat1
  libfreetype6 libhtml-tagset-perl libhtml-tree-perl libmailtools-perl libnetpbm9 libperl5.6 libpng2 libreadline4
  libtext-iconv-perl libweakref-perl libxaw6 libxaw6-dev libxml-regexp-perl linuxdoc-tools logrotate mailtools netpbm perl
  perl-base perl-suid python python-xml python2.1 python2.1-xml python2.1-xmlbase sgml-tools xfree86-common xlib6g xlib6g-dev
  xlibs xlibs-dev xserver-common xserver-common-v3 xserver-svga xutils
The following packages will be REMOVED:
  fvwm-common libforms0.89 lyx pnmtopng python-base rstart rstartd sgmltools-2 task-sgml task-sgml-dev xcontrib xmanpages xpm4g
  xpm4g-dev xsm 
The following NEW packages will be installed:
  autoconf2.13 console-common debconf gettext-el libdb3 libexpat1 libfreetype6 libhtml-tagset-perl libhtml-tree-perl
  libmailtools-perl libnetpbm9 libperl5.6 libtext-iconv-perl libweakref-perl libxaw6 libxaw6-dev libxml-regexp-perl linuxdoc-tools
  perl perl-suid python python2.1 python2.1-xml python2.1-xmlbase xlibs xlibs-dev xserver-common-v3 xutils 
19 packages upgraded, 28 newly installed, 15 to remove and 314 not upgraded.
6 packages not fully installed or removed.

Et debconf est toujours et encore dans les paquets à installer ! Je décide d'être un peu plus explicite :

apt-get -f install apt dpkg debconf
Correcting dependencies... Done
The following extra packages will be installed:
  apache apache-common autoconf autoconf2.13 console-common console-data debconf dpkg gettext gettext-el libdb3 libexpat1
  libfreetype6 libhtml-tagset-perl libhtml-tree-perl libmailtools-perl libnetpbm9 libperl5.6 libpng2 libreadline4
  libtext-iconv-perl libweakref-perl libxaw6 libxaw6-dev libxml-regexp-perl linuxdoc-tools logrotate mailtools netpbm perl
  perl-base perl-suid python python-xml python2.1 python2.1-xml python2.1-xmlbase sgml-tools xfree86-common xlib6g xlib6g-dev
  xlibs xlibs-dev xserver-common xserver-common-v3 xserver-svga xutils 
The following packages will be REMOVED:
  fvwm-common libforms0.89 lyx pnmtopng python-base rstart rstartd sgmltools-2 task-sgml task-sgml-dev xcontrib xmanpages xpm4g
  xpm4g-dev xsm 
The following NEW packages will be installed:
  autoconf2.13 console-common debconf gettext-el libdb3 libexpat1 libfreetype6 libhtml-tagset-perl libhtml-tree-perl
  libmailtools-perl libnetpbm9 libperl5.6 libtext-iconv-perl libweakref-perl libxaw6 libxaw6-dev libxml-regexp-perl linuxdoc-tools
  perl perl-suid python python2.1 python2.1-xml python2.1-xmlbase xlibs xlibs-dev xserver-common-v3 xutils 
19 packages upgraded, 28 newly installed, 15 to remove and 314 not upgraded.
6 packages not fully installed or removed.

Reviens au même, bon ben zou ! Ça traite pas mal de paquets, mais ça échoue à nouveau, sur la configuration des paquets linuxdoc-tools et sgml-tools. Il me semble que ce n'est pas trop grave, alors je lance apt-get --fix-broken --show-upgraded dist-upgrade qui me donne 313 packages upgraded, 62 newly installed, 3 to remove and 0 not upgraded. 2 packages not fully installed or removed.. Ça reprend un moment avant de tomber sur un vrai bug de Apt :

[...]
Preparing to replace tcl8.2 8.2.3-2 (using .../tcl8.2/tcl8.2_8.2.3-9_i386.deb) ...
Unpacking replacement tcl8.2 ...
Preparing to replace tk8.0 8.0.5-6 (using .../t/tk8.0/tk8.0_8.0.5-9_i386.deb) ...
Unpacking replacement tk8.0 ...
Preparing to replace tk8.2 8.2.3-2 (using .../t/tk8.2/tk8.2_8.2.3-4_i386.deb) ...
Unpacking replacement tk8.2 ...
Err cdrom://[Debian GNU/Linux 3.0 r0 _Woody_ - Official i386 Binary-3 (20020718)] unstable/main autoclass 3.3.3-5
  Please use apt-cdrom to make this CD recognized by APT. apt-get update cannot be used to add new CDs
0% [Working]
Err cdrom://[Debian GNU/Linux 3.0 r0 _Woody_ - Official i386 Binary-4 (20020718)] unstable/main debian-guide 1.0.1
  Please use apt-cdrom to make this CD recognized by APT. apt-get update cannot be used to add new CDs
[...]
E: Unable to fetch some archives, maybe try with --fix-missing?

Un bug totalement bizarre, on dirait que apt-get s'est soudainement pris pour apt-cdrom ! Je relance apt-get --fix-broken --show-upgraded dist-upgrade en espérant que ça passe. Il m'annonce 32 packages upgraded, 5 newly installed, 0 to remove and 0 not upgraded. 310 packages not fully installed or removed. C'est bien, ça reprend. En revanche je reçois 6 fois l'avertissement debconf: delaying package configuration, since apt-utils is not installed. Un peu inquiétant, mais si ce n'est que remis…

Après pas mal de paquets, j'arrive à la configuration de debconf. Je demande l'interface dialog et le niveau de question medium.

Il y a pas mal de questions pour la configuration du clavier sous X, mais le résultat semble fort bon. Évidemment il fallait connaître par cœur le code du clavier suisse romand (fr_CH).

En gros le rattrapage s'est bien déroulé, seuls linuxdoc-tools et sgml-tools n'ont pas pu être configurés. Pas trop grave, en plus ils le seront automatiquement plus tard avec (enfin) apt-get --fix-broken --show-upgraded dist-upgrade qui va finalement faire le gros des installations : 313 packages upgraded, 62 newly installed, 3 to remove and 0 not upgraded.

Un avertissement intéressant m'indique que je peux configurer less pour ouvrir toutes sortes de types fichiers. Je l'avais déjà fait sur Red Hat. Pour le refaire, il y a un fichier de documentation à lire : /usr/share/doc/less/LESSOPEN.

Et finalement, après un dernier apt-get --fix-broken --show-upgraded dist-upgrade 0 packages upgraded, 0 newly installed, 0 to remove and 0 not upgraded.

Comme conseillé par www.debian.ch, j'installe encore xserver-xfree86. Mais le dialogue de configuration me pose une question incompréhensible : Several X servers may be available; the default is selected via the /etc/X11/X symbolic link. Some X servers may not work with your particular graphics hardware. Select the desired default X server. Je le choix entre xserver-xfree86 et xserver-svga. Je ne sais même plus ce que j'ai choisi.

Finalement il y a eu la configuration de XFree86 version 4.1. Assez semblable à celle de la version 3.

27 juillet 2002

Changements de configuration

Locales

J'avais aussi ajouté LC_CTYPE=fr_CH dans /etc/environment. Avant ce n'était pas transmis sous X, maintenant si, mais je ne le veux plus, donc je le supprime totalement. Bien sûr il faudra que je règle à nouveau ce qu'il faut pour que less, les gestionnaires de fenêtres ou les shells acceptent tous les caractères ISO-8859-1.

diald

Je n'ai pas encore testé PPP et diald, mais les filtres de /etc/diald/standard.filter ignorent désormais les protocoles igmp et ospfigp. Il semble aussi exister désormais un cache défini dans /etc/init.d/diald par DIALD_CACHE=/var/cache/diald. Je ne sais pas encore à quoi ça sert. Peut-être diald sera moins lent à décrocher le modem ? Durant l'installation a été affiché un avertissement qu'un dispositif ethertap est censé être utilisé par diald pour capturer le traffic IP. Sinon il utilise SLIP, mais ça a dû rater car route -n me donne des interfaces sl0 qui me font plutôt penser à SLIP (même si en fait je n'en sais rien).

Paquets de courrier inutiles

Tiens, je remarque qu'il faut encore que je vire fetchmail, et puis Exim. Je crois que je les avais déjà, mais j'ai toujours repoussé le moment. Je repousse encore un peu…

Adresses de serveurs NTP

Je n'avais pas les adresses des serveurs NTP. Je les met maintenant. dpkg-reconfigure ntpdate fonctionne fort bien. En plus il lance ntpdate qui déclenche diald. La connexion fonctionne parfaitement, chouette.

Apsfilter 6

Je vérifie l'impression car j'ai été averti que les anciennes configurations ne sont pas reprises par Apsfilter 6. Après vérification, effectivement, c'est pas ça. Je lance apsfilterconfig et teste une page, c'est parfais, avec le fameux tigre, la photo de l'auteur, de belles polices et tout. Mais c'est très bizarre, avec lpr ou Mozilla, le PostScript sort tel quel sans être interprété !

29 juillet 2002

Apsfilter semble avoir fait des opérations étranges avec le fichier /etc/printcap. Je me suis retrouvé avec un fichier printcap, un printcap.old et un printcap.orig. Or le fichier printcap ne contient qu'une entrée pour une imprimante basique. Le fichier printcap.old contient une entrée par défaut lp et une DocuPrint avec ce que j'ai configuré. Mais j'aimerais la DocuPrint par défaut. Comme en outre ces fichiers existent déjà dans mon ancienne configuration, je crois que le mieux est de tout nettoyer et recommencer. Je supprime donc les copies de printcap et laisse un printcap où tout est commenté. Malgré cela, apsfilterconfig voit que j'ai déjà fait d'autres configurations. Il garde certainement d'autres fichiers de configuration pour ses filtres. Ce n'est pas grave, les filtres n'ont jamais posé problème.

Après une nouvelle configuration complète, je remarque que apsfilterconfig n'a rien modifié dans /etc/printcap ! Au diable les programmes de configuration, je vais faire cela à la main !

Je supprime de /var/spool/lpd les répertoires DocuPrint, ljet4-a4-ascii-mono, ljet4-a4-auto-mono, ljet4-raw et remote qui avaient sans doute été créé par apsfilterconfig du temps où il fonctionnait bien.

Je relance /etc/init.d/lpd start mais cette fois j'ai une erreur de Apsfilter dans /var/log/lp-errs. En fait je n'ai pas installé l'imprimante dans apsfilterconfig.

En passant, je note que apsfilterconfig retient mes derniers réglages dans /var/lib/apsfilter/SETUP.cfg Cette fois je nettoie tout dans /var/spool/lpd ainsi que le résultat de mes configurations dans /etc/apsfilter et toutes les entrées de /etc/printcap. apsfilterconfig et le nom de l'imprimante par défaut est lp, bon signe ! Finalement j'ai la configuration suivante :

# APS1_BEGIN:printer1
# - don't delete start label for apsfilter printer1
# - no other printer defines between BEGIN and END LABEL
lp|ljet4;r=600x600;q=high;c=full;p=a4;m=auto:\
    :lp=/dev/lp0:\
    :if=/etc/apsfilter/basedir/bin/apsfilter:\
    :sd=/var/spool/lpd/lp:\
    :lf=/var/spool/lpd/lp/log:\
    :af=/var/spool/lpd/lp/acct:\
    :mx#0:\
    :sh:
# APS1_END - don't delete this

Il faut remarquer que les fichiers de log /var/spool/lpd/lp/log et /var/spool/lpd/lp/acct ne peuvent pas être remplacés simplement par /var/log/lp-errs et /var/log/lp-acct, sinon une erreur de apsfilter apparaît :

/etc/apsfilter/basedir/bin/apsfilter: /rc: Permission denied
apsfilter: can't find configuration
apsfilter: The configuration file /etc/apsfilter/log/apsfilterrc
apsfilter: is missing. Please run SETUP.
2002-07-29 16:00:16 Failed to open configuration file /etc/exim/exim.conf
cat: /rc: No such file or directory

En voulant imprimer un document PDF de la Poste, je suis encore tombé sur un gros bug (segmentation fault) de gs. Aussi bien pour transformer le PDF en PostScript (pdf2ps fichier.pdf fichier.ps) que pour pour afficher le PostScript généré par xpdf (gs fichier.ps). Le moyen pour imprimer mon document a été de lancer xpdf -level1 monfichier.pdf pour forcer xpdf à imprimer (dans un fichier) en PostScript Level 1 puis lpr fichier_level1.ps.

Apache

Durant la configuration j'ai réactivé Apache par mégarde. Je le désactive à nouveau pour sécurisation et optimisation.

update-rc.d -f apache remove
update-rc.d: /etc/init.d/apache exists during rc.d purge (continuing)
 Removing any system startup links for /etc/init.d/apache ...
   /etc/rc0.d/K20apache
   /etc/rc1.d/K20apache
   /etc/rc2.d/S91apache
   /etc/rc3.d/S91apache
   /etc/rc4.d/S91apache
   /etc/rc5.d/S91apache
   /etc/rc6.d/K20apache

Nettoyage des paquets de courrier

Il y a tout une série de programmes de courrier que je n'utilise jamais. Je crois que je suis une victime du syndrome de la fatigue des versions. Autrement dit, ça m'ennuie énormément de devoir apprendre de nouvelles conventions. Pour le courrier, j'ai Mozilla et ça me suffit.

L'interface de dselect est cependant trop mal faite pour que le passage à Aptitude me gène. Aptitude a l'air très bien pour explorer les paquets à virer, et voir ce qui pourrait être casser… Juste un petit bug dommage, x pour quitter sans sauver ne fonctionne pas.

Je supprime nmh. Malheureusement Exim est nécessaire à pas mal d'autres programmes comme at, pour commencer. Il faudra donc que je configure au lieu de purger, pfou. En revanche les paquets fetchmail-common et fetchmail ne servent à rien. Les purger maintenant m'économisera quelques mises à jour de sécurité…

FVWM

À l'instant présent, il y a encore exactement 2 choses qui m'horripilent :

  1. La lenteur de Enlightenment (et ses conventions différentes de FVWM) ;
  2. La lenteur du mode SGML de Emacs (et d'Emacs en général)

À noter que Mozilla est également très lent. Je devrais acheter un nouveau PC. Mais pour Mozilla je pardonne, le support strict de HTML 4, CSS 1, DOM Level je sais plus et quelques autres trucs a son prix. Pour Enlightement, pas de pitié, je veux mon FVWM, d'autant plus que je ne vois pas pourquoi le passage à Woody a détruit cette préférence. Actuellement l'état est clair :

ls -l /etc/alternatives/x-window-manager
lrwxrwxrwx    1 root     root           22 Jul 26 22:29 /etc/alternatives/x-window-manager -> /usr/bin/enlightenment

Je suppose que le réglage a été changé car je ne l'ai pas explicitement changé avant. Les liens dans /etc/alternatives seraient donc en mode automatique d'après man update-alternatives. Mais je peux changer cela :

update-alternatives --config x-window-manager

There are 4 programs which provide `x-window-manager'.

  Selection    Command
-----------------------------------------------
*+    1        /usr/bin/enlightenment
      2        /usr/bin/fvwm2
      3        /usr/bin/wmaker
      4        /usr/X11R6/bin/twm

Enter to keep the default[*], or type selection number: 2
Using `/usr/bin/fvwm2' to provide `x-window-manager'.

Un petit logout/login et… oh joie, mon FVWM, sobre et rapide !

Paquets X Window inutiles

Il y a quelques paquets X Window qui me prennent de la place pour rien. Par exemple rxvt-ml, xfonts-pex ou xdaliclock. D'autres comme twm le sont également, mais faisant partie du paquet x-window-system, je les laisse. En revanche je peux sûrement supprimer xserver-common-v3 puisque ma Matrox est bien supportée par la version 4.

Tiens, Aptitude propose de passer automatiquement en root pour les opérations qui le demande. C'est vraiment bien fait.

30 juillet 2002

Temporisateurs de diald

Je suis souvent en train d'utiliser dctrl pour forcer diald à rester connecté, ce n'est pas idéal. Il faut que je règle les temporisations plus finement dans /etc/diald/standard.filter. En fait j'allonge les temps pour HTTP et HTTPS et j'ajoute POP3 et SMTP. C'est un peu subtil, l'ordre des lignes d'options compte. Ainsi il y a deux commandes keepup tcp 5 !tcp.live et ignore tcp !tcp.live qui ont annulé tous mes efforts de accept tcp 180 tcp.dest=tcp.pop3 et accept tcp 180 tcp.source=tcp.pop3 avant que je place les options POP3 avant.

Je commente également l'option reroute dans /etc/diald/diald.options qui n'est pas (plus ?) supportée. C'est vrai que ça a peu de sens en temps qu'option, c'est la fonction même de diald. Et j'abaisse redial-timeout de 7 à 5.

XFree86 4.1

La configuration de XFree86 4.1 est assez bonne par défaut, mais il y a un tout petit hic qui me gêne. J'utilise une résolution de 1152×864 et XFree86 génère une image à 75 Hz. D'après le très complet fichier log de démarrage, l'information suivante vient d'un fichier de configuration : (**) MGA(0): Default mode "1152x864": 108.0 MHz, 67.5 kHz, 75.0 Hz. Je ne vois rien d'autre que les 30-95 et 50-150 pour les fréquences dans mon mon XF86Config-4 généré par dexconf. En revanche une souris générique inexistante est configurée et crée des erreurs dans le log de démarrage.

Suivant les conseils donnés par man dexconf et /usr/share/doc/xfree86-common/FAQ.gz, je vais créer au sommet du fichier /etc/X11/XF86Config-4 une section Screen et une section ServerLayout avec mes réglages. Je laisse la partie configurée par dexconf telle quelle. La souris bidon serait peut-être utile pour des configurations USB ai-je lu, quoique ce n'était pas clair. Quant à la résolution qui vient d'un fichier de configuration, pour les 1152×864 c'est juste, les détails (ModeLine) seraient en revanche compilés dans XFree86 4.

Je vais commencer par essayer une syntaxe vue (étrange coïncidence) dans /etc/X11/XF86Config-4 qui précise explicitement la fréquence de rafraîchissement : "1152x864@85". Si ça ne va pas, je peux toujours essayer un ModeLine généré grâce au script trouvé à http://koala.ilog.fr/cgi-bin/nph-colas-modelines : ModeLine "1152x864" 134.68 1152 1200 1440 1536 864 866 878 904 #97Hz

C'est étonnant, en quittant FVWM XFree86 semble aussi redémarrer, en tout cas il génére un nouveau fichier de log, mais il ne prend pas en compte les changements. Enfin, après avoir relancé la machine, je vois que le mode "1152x864@85" ne correspond à rien et je me retrouve en 1024×768. Je vais donc essayer mon ModeLine de la mort. Et pour relancer XFree86, un petit Ctrl-Alt-Backspace

Cette fois c'est bon, mon moniteur m'annonce 87,5 KHz et 96,8 Hz. L'image est plutôt stable. Voici donc mon XF86Config-4 optimisé et le log qu'il produit.


Powered by W2ML © 2002, 2003, 2004, 2005, Marc Mongenet Creative Commons License
Ce document est disponible selon les termes de la Creative Commons Attribution 2.5 License.
Dernière mise à jour et validation le ...